Dimanche, je recevais ma belle-famille ainsi que le père de mon gendre, autour de Mathéo.

Ainsi que cela se passe lorsque nous avons des invités, nous nous partageons, Jean-Pierre et moi, les tâches.

Jean-Pierre prend toujours à sa charge le plat principal et moi l’apéritif et les desserts. Pour les entrées, c’est selon l’humeur et les idées de chacun.

Nous n’avons pas failli à la tradition encore une fois.

Comme nous étions nombreux (14 sont venus sur les 18 prévus), nous avions décidés de déjeuner sur la terrasse, à l’ombre de la tonnelle de glycines.

repas_041

Mais nous avons pris l’apéritif dans la salle à manger.

repas_011

Mes invités étaient de ceux qu’il ne faut pas bousculer culinairement parlant. Aussi nous avons joué sur le registre classique et traditionnel, mais teinté d’un peu d’originalité. Le tout étant de maintenir un équilibre afin que tout le monde y trouve son compte.

Aussi à l ‘apéritif, j’avais prévu un certain nombres de gâteaux secs du commerce, valeur sûre et solution de rechange si le reste ne plaisait pas ….

Mais la base était quand même sorti de ma cuisine !

Un cake bleu d’Auvergne et raisins, adaptation d’une recette Marmiton, présenté en petits cubes.

repas_021

J’avais préparé également un pâté de sardines sur des toasts grillés, ainsi que des blinis recouvert d’une crème fromage blanc / crème fraîche / menthe et de saumon fumé.

repas_031

Alors que j’installais ma table, j’avais la sensation qu’il manquait quelque chose … je fis le tour du frigo, des placards, des plans de travail … rien … Sûrement une fausse impression ….

Mes invités sont arrivés et nous avons commencé à servir les boissons, à piocher dans les plats … quand Céline se tourne vers moi et me susurre doucement " Quand même tu aurais pu faire un petit quelque chose que nous aimons … des roulés de jambon par exemple ! " Mon dieu ! les roulés …. Voilà ce qu’il manquait ! Ils attendaient fraîchement au congélateur que je les en sorte pour les trancher !

J’ai réparé aussitôt mon oubli, mais j’en ai oublié la photo !

Nous sommes ensuite non pas passés au salon, mais sur la terrasse …..

J’ai servi en entrée ce qui est devenu maintenant un classique lorsque je reçois, une adaptation des " timbales de Jeanne " que je prépare version terrine et que je sers froide.

Au démoulage, j’ai eu un " léger souci " le fond est resté dans le moule ! Or le fond devient le dessus du plat !

J’ai respiré un grand coup, ai attrapé une longue spatule, ai récupéré le saumon et ai fait atelier rafistolage dans ma cuisine et Jean-Pierre m’a dit " Ne t’inquiète pas, je vais t’arranger cela avec la déco … "

Voici ce qu’il en fit !

repas_061

Il est évident que personne n'a remarqué les défauts et les raccords de saumon !!!

Et une fois servi …

repas_15

J’ai obtenu un franc succès !

Jean-Pierre avait préparé un plat de secours qui fut lui aussi apprécié, surtout par la jeunesse qui fait toujours la moue sur les plats qui sortent de l’ordinaire ! Un grand plat de melon et chiffonnade de melon de pays.

repas_051

Le tout servi avec du vin de ma cousine qui a une propriété vinicole biologique, dans le Blayais. Nous avions du blanc et du rosé.

repas_071  repas_16

Nous sommes passé ensuite au vif du sujet.

Jean-Pierre s’était chargé du plat de résistance. Dernière préparation pour le terminer.

repas_17



repas_18

Et voici le plat sur table

repas_081

Il s’agit de magrets à l’orange avec un gratin de pommes de terre à la béchamel.

repas_091

Avec son vin, un Montagne Saint-Emilion 1995

repas_101

J’avais préparé un plateau de fromages, servi avec un autre Vieux-Potana, 1985.

repas_111

J’aurai bien tenté du vin blanc mais je garderai cette " révolution " pour d’autres convives, plus ouverts à la nouveauté, surtout dans ce fief de vin rouge !

Après une légère pause, j’ai servi les desserts. J’avais préparé un clafoutis aux mirabelles et mascarpone et un gratin de pêches et abricots.

repas_13



repas_121



repas_14

Nous avons ensuite pris le café, mais l’ambiance familiale, le bien-être aidant …. mon appareil photo est resté au repos ! Dommage, j’avais sorti mon service reçu en cadeau de mariage !

Au final, nous avons passé une très agréable journée, tout en harmonie. Tout le monde était ravi de se retrouver ou de faire connaissance. Des journées comme je les aime quoi ….