Vendredi, j'ai servi de guide à Cathycat, marmitonaute nantaise, et à sa famille, qui, sur la route des vacances, ont fait escale chez moi.

Nous avons passé l'après-midi à Saint Emilion où sous un soleil de plomb, nous avons gravi ruelles et escaliers de cette cité médiévale.

saint_emilion_071

saint_emilion_091


Nous sommes montés au sommet de la Tour du Roy pour avoir une vue d'ensemble du village.

saint_emilion_011


saint_emilion_031

saint_emilion_021



Vue depuis les meurtrières de la Tour du Roy

saint_emilion_13



Arrêt au Grand Lavoir que l'on trouve au détour de ruelles ...

saint_emilion_04

Petit tour au Couvent des Cordeliers, dont il ne reste que des vestiges, ou l'on peut s'arrêter déguster une bouteille du Clos des Cordeliers, Crémant de Bordeaux.

saint_emilion_21

saint_emilion_12


saint_emmilion_22

D'ailleurs .... les arbres s'en souviennent !

saint_emilion_16

Nouvel arrêt près du Petit Lavoir, à la recherche de l'ombre salvatrice

saint_emilion_15

Léger repos avant de continuer la visite

saint_emilion_14



Pour arriver au pied de l'église monolithe

saint_emilion_06


saint_emilion_08



Tout au long de notre promenade, nous avons visité plusieurs ateliers d'art, dans des maisons fraîches, dans des cours intérieures, ombragées par des tonnelles de vignes, sous des halles en pierre de Gironde ...

saint_emilion_10

saint_emilion_11

Nous sommes remontés lentement jusqu'à la rue principale pour y effectuer un achat incontournable lorsque l'on vient à Saint Emilion ....

des Macarons !!!

saint_emilion_17

Mais ... pas n'importe où !

Je prends mes macarons, uniquement dans ce magasin, et ce depuis plus de 30 ans ...

En effet, Madame BLANCHEZ, dont le magasin se trouve rue Guadet, à côté de la Poste, faisait déjà ses macarons, et ses prédécesseurs avant elle, bien avant l'on en trouve à tous les coins de rues de Saint Emilion. La recette utilisée est celle transmise, génération après génération, des anciennes religieuses de Saint Emilion. J'ai évidemment goûté aux macarons d'autres fabricants vendus sur la place, mais indiscutablement, je reviens invariablement chez elle.

saint_emilion_18

L'enseigne ne paie peut-être pas de mine, mais vous pouvez vous y fier. Elle est là depuis si longtemps. Les connaisseurs ne s'y trompent pas !

saint_emilion_19

saint_emilion_20

Nous avons terminé notre périple par la visite obligatoire de l'office du vins, à contempler la deuxième spécialité de ce village !

Puis nous avons passé la soirée en terrasse, sous ma glycine.

Les enfants ont profité de la piscine.

Les rafraîchissements furent les bienvenus, puis nous avons pris l'apéritif.

Toasts au pâté de sardines, pizzas maison pour moi mais également cake feta, tomates séchées, poivrons marinés et cake "départ en vacances" aux olives et emmenthal de Cathy.

Jean-Pierre avait préparé une immense salade composée de melon, asperge, feta, jambon de pays, concombre, tomates, poivrons ...

Et des omelettes genre tortillas, au chorizzo, aux poivrons de deux couleurs, aux pommes de terre ....

Un plateau de fromage composé notamment de comté biologique et d'Ossau Iraty, servi avec sa confiture de cerises noires.

En dessert, des trifles à la mousse au fromage blanc, pêches, abricots, prunes et spéculoos ainsi qu'un compotier de fruits de saison.


Nous avons devisé jusqu'à plus de 23 h 30 ... heure pour nos voyageurs de reprendre la route pour rejoindre leur hôtel distant d'une trentaine de kilomètres.

Nous étions tellement bien, que j'en ai oublié mon appareil photo au fond de mon sac .... vous n'aurez donc pas de photos du repas !