Samedi soir, nous retrouvant pour une fois tous les deux, aucune fille à la maison, Jean-Pierre m'a invitée au restaurant.


Notre choix s'est porté sur le Bodégon Colonial à Villenave d'Ornon, restaurant où j'avais dîné avec mes collègues de bureau, mais que je n'avais pas encore eu l'occasion de faire connaitre à Jean-Pierre.

bodegon_00

bodegon_09

Où sommes-nous exactement ?

bodegon_01



bodegon_02

Nous avons eu de la chance, nous avons eu une table, bien que nous n'ayons pas réservé.

Après avoir passé commande, nous avons attendu nos plats en dégustant un apéritif.

bodegon_04

Pinacolada pour Jean-Pierre et Caiipirina pour moi

Nous avons commandé une entrée pour deux.

L'incontournable spécialité du restaurant :

Une planche d'awalé

garnie de 12 bols de gnama-gnamas ....

bodegon_05


moules pilaf au chorizo, pruneaux à l'orientale, bananes au lard, ailerons de poulet, dip à l'andalouse (mayonnaise à la purée de poivrons), tomates à la mexicaine, tapenade, bouillabaisse de légumes au safran, brochette de saucisse ananas et poivrons, mini-choux exotiques au boudin antillais, taboulé de quinoa à la marinade de fruits de mer, tacos

Il faut voir les serveur passer entre les tables avec les planches sur l'épaule ....


Nous avons choisi le même plat ...

bodegon_06

un curry de poulet coco, papaye et citron vert, accompagné de riz

Rassasiés, nous avons décidé d'un commun accord de ne prendre de dessert et de passer directements au café.

Nous attendions que le serveur vienne débarasser notre table, le regard errant sur les autres convives .... quand .... sur une table voisine .... un dessert !

Raisonnables comme nous l'étions, nous n'en avons pris qu'un pour deux. Juste histoire de goûter et vous raconter !

bodegon_07

Auriez-vous résister ?

Donc, sur une planchette de dégustation .... Le délice de Cupidon

Mousse au chocolat, crème brûlée, salade de fruits frais et sorbet citron vert avec chantilly.

Il en manque un me direz-vous ... celui du milieu ... un verre de rhum à la vanille.

J'ai laissé le verre de rhum à Jean-Pierre, n'en prélevant qu'une petite cuillèrée que j'ai versée dans mon café.

bodegon_08


En conclusion, leur slogan, affiché sur la nappe, n'est pas du tout usurpé !

bodegon_03