Lors de l'un de mes séjours à Paris, j'ai ramené d'une épicerie japonaise, du thé matcha, dont j'avais entendu parlé, mais que je ne connaissais pas.

 

th__matcha_01

 

Le couvercle une fois enlevé, j'ai trouvé une petite notice

 

th__matcha_02

 

 

Ca aide hein ?

Alors... lançons-nous !


th__matcha_03



th__matcha_041


Il ne risque pas se sauver !

th__matcha_05

 

Encore un dernier effort et on va savoir, enfin, à quoi il ressemble !


th__matcha_06

 

 

th__matcha_07


Voilà donc le fameux thé matcha ... poudre verte, impalpable mais accrocheuse, qui va colorer mes préparations.

Ce jour-là, je préparais des financiers.
J'ai donc préparé ma base suivant la recette, puis, avant de rajouter les blancs en neige, je l'ai séparée en deux et j'ai rajouté deux cuillères à café de thé dans une des moitié.
J'ai continué, pour les deux préparations, la recette.


th__matcha_08


th__matcha_09


et au final


th__matcha_10



Petit exercice comparatif


th__matcha_11


th__matcha_12


Constatations : 

Côté couleur : opération réussie ! Plus vert que cela, tu meurs !

Côté goût : mes financiers nature ont remporté un plus vif succès. Mes financiers verts avaient un arrière-goût "terreux" à mon sens.

Conclusions de mon expérimentation :

2 cuillères à café pour la moitié de la préparation c'est beaucoup trop ! une seule cuillère pour l'ensemble de la pâte aurait suffi et n'aurait pas donné ce goût si prononcé (j'en ai eu la confirmation dans mes autres expérimentations avec ce thé).