Samedi soir, ma mère, ma soeur, mes neveux et le Petit Prince sont venus chez moi  pour me serrer la pince ... Oh je m'égare là !!!

Donc repas à la maison. Au départ, ma soeur, son mari et l'une de ses filles. Mais oui maman ,viens .. sans problème ... Comment ma fille ? tu veux voir ton oncle, mais oui, tu peux venir .... Ah maman, tu gardes les neveux (du frère aîné), mais bien sûr que tu les amènes ....

Et me voilà à 11 h du matin sans trop savoir ce que je vais faire à dîner pour la dizaine/douzaine (je ne sais plus trop) de convives. Mais j'ai encore du temps devant moi.

Je file retrouver Jean-Pierre à l'heure de sa débauche afin de faire les courses. J'avais trouvé quelques pistes intéressantes. C'était sans compter sans JP !

"Ne t'inquiètes pas, je vais faire une paëlla me dit-il ?"

"Hein ? mais tu n'en as jamais fait !"

"Et alors, où est le problème ?"

Oui, effectivement, où est le problème ? ... Sauf que j'avais prévu de faire le Manoue en dessert, du riz au lait au turon. Derrière la paëlla, je peux oublier !

Mais le turon donnerait bien une note espagnole à mon dessert quand même ...

Qu'à cela ne tienne, je vais faire un cheese-cake au turon ! Et me voilà partie à le préparer, dans le superbe moule à charnière que je me suis offert. Je tapisse le fond avec ma plaque de turon brisé. Je verse dessus ma préparation et j'enfourne. Il est tout beau, bien épais, tout lisse ...

Nous avons décidé de ne pas servir d'entrée. Aussi pendant que Jean-Pierre s'occupe de la paëlla, je commence à préparer mes amuses-gueules pour l'apéritif.

Pruneaux fourrés au sumimi ou à la mimolette (cela avait bien plu pour Halloween), des roulés de jambon au fromage ail et fines herbes que je mets au congélateur afin de pouvoir les couper facilement. J'ai prévu pour la jeunesse des gâteaux secs et du pop corn caramélisé.

Puis, je prépare une compotée de tomates/échalottes/vinaigre balsamique que je mets au congélateur en vue de garnir des verrines au guacamole/surimi/piment de Chine.

repas_013

Je vois Jean-Pierre qui plusieurs fois scrute le fond de ses casseroles, d'un air soucieux.

Un problème ?  "Non .. mais cela sent un peu le brûlé, alors je vérifie, mais cela n'attache pas. Je ne comprends pas".

repas_072

Mon Dieu ! Mon cheese-cake !

Noir ... Je le sors du four, la rage au bord des lèvres, le laisse refroidir un peu, ôte la charnière ... carbonisé ... Le retourne ... charbon de bois !

Direction poubelle. Il est 16 h 30 et pas de dessert !

Réfléchir à 200 tours/seconde .... Je plonge dans le congèlateur, dans le frigo et je prépare en moins de temps qu'il n'a fallu pour jeter le cheese-cake, un clafoutis aux mirabelles et mascarpone. Je vérifie mes fiches .. aucun de mes convives ne l'ont encore goûté ! Ouf ! .. et je mets le minuteur !

Bon, je finis de préparer ma table, installe mon bar  .... Ils arrivent !

Après avoir pratiquement fini tous les amuses-gueules, nous passons à table.

repas_022

repas_032


repas_083

repas_062

Tout à mes préparatifs de l'apéritif, de mes cheese-cake et clafoutis, je n'ai pas suivi la préparation des plats de paëlla. Mais pour un coup d'essai, Jean-Pierre s'en est bien tiré. Tout le monde en a repris deux ou trois fois !

Un peu de fromage et mon clafoutis ....



repas_042

Et pour finir ...

repas_052

Tout compte fait, nous avons passé une soirée très agréable, gaie et détendue... mais un cheese-cake au touron, cela n'aurait pas été mal non ?