Un plaisir d'enfance remonté à la surface....

Les religieuses au café

religieuse_1

J'en mange peu, mais lorsque cela m'arrive, le rituel est le même que lorsque j'étais enfant, où manger une religieuse était chose rare, donc à savourer ... pas à pas.

Je commence par m'installer confortablement. Je pose le gâteau devant moi. Ses formes rebondies, son glaçage dégoulinant, sa chantilly et la promesse de la crème intérieure, sont pour moi synonyme de plénitude gourmande.

religieuse_21

Je commence par le glaçage du petit chou

religieuse_3

Puis vient le tour du petit chou lui-même. Je n'en fais qu'une bouchée !

religieuse_4

Ce premier geste de gourmandise satisfait, je peux continuer tranquillement ...

Je recueille la chantilly du bout des lèvres, en faisant tourner doucement le chou et en évitant de casser le glaçage

religieuse_5

Puis c'est au tour du glaçage au café, que je racle du bout des dents


religieuse_6

religieuse_7

et lorsque la religieuse est débarassée de tous ses apparats, il ne reste plus qu'à croquer dedans !

religieuse_8

Mon plaisir est toujours intact, malgré les années ...

religieuse_9

Mais quand est-ce que tu auras fini de grandir ?

- Dédicace spéciale pour Penglobe -