Jean-Pierre a chaussé ses bottes et est parti faire un tour dans le jardin, derrière la pallissade, dans les rangs de vigne environnants et voici ce qu'il a ramené :

 

 

barragane_1



Des barraganes !

 

Rien que prononcer le nom ramène à l'enfance, quand nos grands-mères revenaient elles aussi avec ces trésors dans le tablier replié sur leur ventre et un grand sac d'herbes à lapin sur l'épaule !

Voyons la bête de plus près ....

 

 

barragane_3

 

 

 

barragane_2

 

 

Un peu de culture locale ....
Il s'agit de poireau sauvage ou "poireau des vignes"
vient du gascon : barragana
et se prononce entre "barragane" et "barragano" ... n'a pas l'accent qui veut !

 

Bon maintenant qu'on les a ramassé ... faut s'en occuper !

La manière traditionnelle (enfin, dans ma famille et dans celle de Jean-Pierre !) de servir les barraganes c'est avec une vinaigrette. A la campagne les choses simples se mangent simplement.

Je m'attendais donc à les manger de cette manière (dont honnêtement je ne raffole pas particulièrement) en voyant le faitout sur le feu.

 

 

barragane_4

 

 

Je ne fis pas attention plus que celà au cuiseur vapeur, dans lesquels des légumes s'offraient un sauna



barragane_6

Mais ma curiosité s'est trouvé aiguisée lors j'ai vu Jean-Pierre triturer mon moulin à légumes pour obtenir ceci :



barragane_5

 

A la question : Qu'est-ce que c'est ?

La réponse fut : Ben, tu le vois bien !

Donc .. je vous ferais la même réponse !

Usant de mon charme naturel (vous en doutiez ? ... il peut aller jusqu'au couteau à découper vous savez mon charme naturel !) j'ai réussi à comprendre qu'il y avait de l'oignon, de l'ail, de la ciboulette, du sel, du poivre, le tout mariné dans de l'huile d'olive et passé au moulin à légumes.

Et quelques instant plus tard ....

barragane_7



Une délicieuse salade-plat complet composée des barraganes, courgettes, carottes, poivrons, oeufs durs (mais pas trop) et jambon, arrosée de la sauce relevée !

Un bout de fromage et un verre de vin rouge !