Après notre repas familial de dimanche dernier, une petite ballade fut la bienvenue ...

Nos hommes étant repartis à la pêche sitôt le café avalé, nous sommes allées les rejoindre sitôt la table débarassée (et oui, les bons vieux clichés ont la vie tenace !)

L'étang poissonneux (hummm) étant à 200 mètres de la maison, cette petite marche fut très appréciée, sans être trop agressive.


ballade_01

Un chemin (qui ne sentait pas la noisette)


ballade_02


Des eaux calmes (en étang c'est préférable)


ballade_03


Les cannes dociles qui attendent le poisson (hi hi .. le rêve c'est pas cher)


ballade_05


Nos pêcheurs n'étaient les seuls sur le coup, mais ce n'était pas la foule des grands jours non plus !



ballade_10




ballade_11


Mais des accros irréductibles, cela existe ! Celui-ci était là depuis le vendredi soir.



ballade_06


Ma nièce Nina a ramassé quelques marguerites


ballade_07


que Julien s'est empressé de monter en collier


ballade_08


car il ne sait pas faire que des forêts noires à la framboise Julien ....


ballade_09



C'est-y pas mignon ?


Et la pêche dans tout cela ?


ballade_12


Une malheureuse brême qui est repartie d'ou elle venait ... à l'eau !

Mais tout cela ça creuse !!!


Le repas du soir, improvisé et laissé aux soins de Jean-Pierre, fut moins cérémonieux que celui du midi ...


ballade_13



Apéritif à la bonne franquette, sur la terrasse


ballade_14


Salade d'endives, tomates, surimi, oeufs  ...


ballade_15


qu'accompagnaient quelques magrets cuits au barbecue

ballade_16


et un peu de Saint'Ol d'Anne-Cé pour pousser le tout ...


La soirée s'est achevée, café et papotages aidant vers minuit, mais le temps ne nous a pas paru long ....