J'ai passé une journée sous un arbre ...

Ce n'était pas la première fois. Déjà l'année dernière ...

J'ai eu le plaisir d'y retrouver Véronique bien sur, mais également Cathy et Mijo que je connaissais déjà.

Mais cette journée fut l'occasion pour moi de faire la connaissance de deux autres bloggeurs de qualité, Choupette et Dorian.

Ce fut donc une joyeuse troupe, avec conjoints et enfants, qui profitèrent d'un soleil complice, d'un arbre à l'ombre salvatrice et d'une table abondamment garnie !

Nous avons pris notre temps, mais nous avons respecté les codes de l'hospitalité.

Un apéritif, histoire de faire plus ample connaissance.

arbre_01


quelques olives, des rillettes de truite, du houmous servis par Véronique
avec un Tariquet "Premières Grives" origine du Sud-Ouest oblige !




arbre_02


des muffins au fromage de chèvre du Marais Poitevin (de Mijo cela va sans dire)
accompagnaient les apéritifs maison de Véronique :

son "fameux" (et le mot n'est pas fort !) vin de fraises des bois fourbes mais pas cruelles
qui s'est révélé comme on pouvait s'y attendre fruité à souhait.

Mais Véronique nous avait préparé un autre breuvage, d'une couleur doucement cuivrée.
Pouvez-vous penser qu'un goût ne puisse correspondre à une odeur ?
Tel était le cas avec son vin de cresson

Lorsque vous sentez votre verre, une odeur de chai envahit vos narines, mêlant bois, vin et terre battue.
Une odeur vigneronne, abrupte, nature.

L'odeur et l'idée d'une boisson à base de cresson, nous firent nous regarder tour à tour.
Mais comment ne pas assumer nos statuts d'épicurien face à des bloggeurs de renommée sans perdre la face ?
Nous avons donc porté le verre à nos lèvres en espérant que Véronique allait encore une fois soutenir sa réputation :
ne faire que du bon !

Eh bien ... la réputation de Véronique n'est pas usurpée !
Une douceur que ce vin !
Il faudra qu'on m'explique comment une boisson si douce puisse avoir une odeur si virile !


Il fut temps d'attaquer le consistant ...


arbre_03


Nous avons pu gouter, dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'assiette, en partant du morceau de pain ..


arbre_04

Aubergines à la sauce tortue (Véro)

Taboulé du jardin (Mijo)

Compression bollywoodienne (Véro)

Terrine de lapin en gelée aux pruneaux et oignons confits (Véro)

Salade de carottes asiatique (Véro)

Clafoutis aux tomates cerises/thym/parmesan (Moi)

avec quelques cerises sauvages à l'aigre-doux (Véro)

accompagnés d'un verre de concombre au fromage blanc, à la menthe et au gingembre (moi)


Choupette nous avait ensuite préparé des fleurs de courgettes farcies à la brousse

(en fait il y avait 2 plats et celui-ci était le plus petit !)


arbre_05

Servies avec une vinaigrette de tomates


arbre_06


Moment intense ...


Chaque rencontre, repas a un "moment fort". Nous n'avons pas dérogé à cette règle.
Ce moment, fut "fort" dans les sens du terme !

Véronique est une fervente amoureuse des fromages, qu'elle sait accompagner de mille douceurs.

Ce jour-là, le fut confiture de raisin, confiture de cerise, grué de cacao, piment d'espelette.

J'avais pour ma part amené un pot de confiture de fleurs d'acacias

arbre_07


Choupette n'a pu laisser cette passion fromagère inassouvie ...

En confectionnant un brie farci

arbre_08


Mais surtout en pouvant nous faire déguster du brie à 3 niveaux d'affinage différents


arbre_09


Nous avons donc pu suivre l'évolution de ce fromage, qui devient, au fil du temps, du brie noir


arbre_10

Ce fut vraiment un moment intense, chargé de goût, de sensations ...

Un moment  rare.


Après ce moment, nous nous accordâmes une pause.

Moi aussi d'ailleurs ...