Il est des réputations qui ont la vie dure.

Certains aliments ont mauvaise presse.

Parfois à juste titre, parfois pour d'autres raisons parfaitement concevables.

Les topinambours font partie de ceux-ci.

Bannis des tables de nos parents et grands-parents, il est temps que les nouvelles générations redécouvrent ce légume qui ne leur renverra pas des souvenirs pénibles ou douloureux.

 

Dimanche, au marché, je me suis laissée tenter par ces tubercules.

 

 

topinambours_1

 

Je décidais de les préparer en simple purée, afin d'obtenir le goût le plus nature possible.

 

Le plus long fut l'épluchage des légumes.

Long mais pas fastidieux, car la peau est tendre.

 

Topinambours_2

 

 

J'ai fini le travail à la pointe du couteau

 

Topinambours_3

 

J'ai mis mes légumes à cuire dans un faitout d'eau salée, pendant un bon quart d'heure.

Pendant ce temps, j'ai préparé des pavés de saumon en papilottes.

 

Topinambours_6

 

Sel, poivre, petit oignon et un filet d'huile d'olive.

 

Mais revenons à nos topinambours ...

 

Topinambours_4

 

Un petit tour de moulin à légumes

 

Topinambours_5

 

J'ai préparé également une purée de pommes de terre pour compléter mon plat.

 

Topinambours_7

 

 

Il ne nous restait plus qu'à goûter ...

Si je n'avais pas préparé moi-même le plat, j'aurai juré avoir dégusté une purée d'artichauts.

Nous avons été très agréablement surpris par ce légume d'un autre temps qui doit, je pense, offrir pas mal de possibilités.

 

Topinambours_8

 

A goûter, à déguster ...

 

Et ... les rutabagas ?