Samedi dernier, pour chasser la grisaille environnante, je décidais de préparer des gâteaux de Noël pour Mathéo.

Je fis un tour sur la sélection de Marmiton et me décidais pour des biscuits alsaciens.

Comme je n'avais que 75 gr de poudre d'amande, je recalculais des dosages ...

Je fis donc ma pâte avec 210 gr de farine, 160 gr de beurre et 50 gr de sucre et la mis en boule.

Ensuite j'ai fait des petits boudins de pâte que je découpais et façonnais en forme de lune.

 

Biscuits_01

 

 

 

biscuits_02

 

 

biscuits_03

 

Je fis donc une première fournée avec la moitié de la pâte

 

 

biscuits_04

 

et après à peine 10 minutes de cuisson

 

 

biscuits_05

 

 

et c'est là que la partie devint très délicate.

Ces gâteaux sont très très friables et le premier finit en poussière entre mes doigts !

Je ne m'avouai pas vaincue pour autant ! ce serait mal me connaitre ...

 

 

biscuits_06

 

 

une spatule et un peu de patience permit de sauver la grande partie de ma plaque .

Il fallait ensuite passer à la phase : rouler les gâteaux dans la farine le sucre ...

 

biscuits_07

 

une petite cuillère fit amplement l'affaire

 

L'opération rangement dans la boite fut menée à la baguette spatule.

 

 

biscuits_08

 

 

Pour le reste de la pâte, je procédais de la même manière mais j'observais un moment de repos des gâteaux à la sortie du four avant de procéder à leur sucrage.

De les avoir fait (un peu) refroidir me permit de mieux les manipuler.

Avec délicatesse hein .. ils n'avait pas pris non plus la dureté du béton armé en perdant quelques degrés ...

 

biscuits_09

 

 

Je n'en cassais que quelqu'uns ... à la grande satisfaction de Mathéo qui tirait sur mon pull en anonnant "ato ato ato"

 

 

biscuits_10

 

Ma mission, si je l'accepte, sera d'offrir et de servir ces gâteaux en leur laissant une chance d'arriver entiers à destination !

 

Mais comment elles font les alsaciennes ?