Lors de l'un de nos repas, l'une de mes filles n'aimait pas ce qui était sur la table.

Cela arrive régulièrement, nul n'étant prophète en son pays.

D'ailleurs, une autre de mes filles un jour, posa sa fourchette, prit son plus joli sourire et me fit ce superbe compliment :

"Maman, qu'est-ce que tu cuisines bien ! C'est dommage qu'on n'aime pas ce que tu fais !"

Mais revenons à sa soeur.

Ce que j'avais préparé ne lui plaisant pas (je ne me souviens plus de ce que c'était, si ce n'est que son copain lui, s'était régalé), elle se leva et alla se préparer un repas digne de ce nom pour elle ... un sachet de purée en flocons !

Elle n'avala pas toute la préparation et je me retrouvais donc le lendemain avec un plat de purée à finir.

Je regardais, dubitative, le plat. La purée était trop liquide (elle avait du se planter dans les dosages).

J'ai horreur de jeter la nourriture, même l'industrielle.

J'ai donc bidouillé pour en faire quelque chose de mangeable.

Allez ... de la farine, des oeufs. Du touillage. J'avais dans l'esprit de faire des galettes de pommes de terre.

Mais la base étant quand même liquide, à moins d'y passer mon paquet de farine entier, je n'obtiendrais pas ce que je voulais.

En désespoir de cause, je déposais des tas de purée épaissie dans ma poêle, tas qui s'étalèrent...

Lorsque ce fut un peu solidifié, avec mille et une précautions, je retournais mes galettes pour les faire cuire de l'autre côté.

Je les servis chaudes avec du jambon de Parme et une salade.



croquettes_01



croquettes_02


Vous le croirez si vous le voulez, mais .... c'était super bon !