J'ai pourtant essayée de passer à travers ...
Mais j'ai subi quelques attaques, appels du pied de copines (mais sont-ce vraiment des copines ?)

Donc il faut donc que je vous raconte ma vie de 2 en 7.
Non, pas de 5 à 7 ! Et puis quoi encore ?

Bon, vous êtes prêt pour la remontée dans le temps ?
Installez-vous, prenez un thé, un café, quelques gâteaux car on est là pour un moment. C'est que j'ai des kilomètres au compteur les enfants !


2012

Ce n'est pas encore la retraite, mais on s'en rapproche peu à peu.
La maison est (presque) finie de payer, le jardin s'est rempli de jeux éparpillés, une balançoire sur la pelouse, un ballon de foot dans les rosiers, des gâteaux et des confitures sur la table de jardin, à l'ombre de la vieille glycine ...
Encore faut-il que nous soyons à la maison, car dès que nous le pouvons, nous courrons la France et l'Europe, dont nous commençons à connaitre tous les stades ! Notre plus grande fierté fut cette magnifique soirée au Stade de France où notre dernière a gagné une si belle coupe !


2007

On m'a promis ma deuxième étoile de Grand-mère pour le mois de septembre. Ma seconde fille cherche un appartement pour s'installer avec son copain et la petite dernière va tenter de décrocher son permis.

Depuis presque deux ans un lutin aux grands yeux noisettes et aux boucles folles nous a jeté un sort.

Depuis plus de deux ans je joue avec une cuiller et j'ai des copines aux 4 coins de France (et même ailleurs !).


2002 

Une chaise longue dans le jardin. Le soleil, le ciel bleu, le clapotis des filles dans la piscine. Si le bonheur existe, il ressemble à ma vie ...

Nous avons découvert la Hongrie l'été dernier. Un coup de coeur.


1997 

J'ai obtenu ma mutation, qui m'a permis de reprendre pied.

Tempête familiale après le décès de ma grand-mère. Tempête dans ma tête. Tempête au travail.

Mon aînée fête ses 18 ans ...

Ma dernière ne parle pas encore de foot ... le virus ne lui viendra que l'année prochaine.

On a planté des rosiers, des arbres fruitiers, une glycine.

L'année prochaine, nous fêterons nos 20 ans de mariage à Paros, dans les Cyclades.


1992

Une page est tournée. On change de vie ...

On a arrêté la pizzeria l'année dernière.

Jean-Pierre a repris son métier de boulanger. J'ai passé le dernier concours que je n'avais pas tenté dans la mesure où il fallait partir ... et donc pour assurer le service au restaurant cela aurait fait un peu juste le soir !

J'ai été reçue. J'ai effectué scolarité à Dijon et stage à Bergerac.

Jean-Pierre s'occupait des filles le soir et le matin en débauchant, maman les gardait la nuit. La dernière n'avait que deux ans et demi. On a réussi à la scolariser.

Puis j'ai pris mes nouvelles fonctions. Un nouveau poste, un autre site, une autre ville.

J-Pierre en fin d'année démissionne pour un nouveau job, à l'essai.

On a trouvé un terrain, on a choisi un nid sur plan, on a signé chez le notaire et on a tremblé les 8 jours qui ont suivi, en attendant la confirmation de l'embauche définitive de J-Pierre ... Notre coup de poker fut un coup gagnant !


1987

Depuis 3 ans nous avons pris une pizzeria en gérance. Je me suis mise à mi-temps pour assurer le service le midi et le soir. Notre vie est travail, travail, travail ... mais que de contacts, de soirées chaleureuses ! Je continue quand même à passer concours sur concours au travail. Une période heureuse.

Mon frère aîné est rentré de Nouvelle-Calédonie depuis un an.

Notre seconde a 18 mois. Pour son baptême et les 8 ans de sa soeur ainée, j'annonce la venue d'un autre enfant pour le printemps. L'hiver en décidera autrement et le 13 décembre scelle nos espérances.


1982

Depuis un an j'ai un nouveau boulot.

Se retrouver au chômage avec un bébé de 3 mois m'a permis de m'en occuper pendants une dizaine de mois.

Jean-Pierre a abandonné son travail de boulanger. Nous en avions un peu marre de se laisser des mots sur la table et de se croiser le matin dans la rue, lui débauchant, moi allant travailler ...


1977

Nous sommes revenus en Gironde depuis 4 ans.

Mes parents ont divorcés depuis 3 ans.

J'ai mon bac et je travaille depuis 2 ans.

Et surtout, cela fait 2 ans que je connais Jean-Pierre.

Cette année, il fait son service militaire à Cayenne, après avoir effectué ses classes à Fréjus.

Il s'est lié d'amitié avec Dominique, un garçon de l'Oise, né le même jour que lui. Ils ont fêté leurs 20 ans en Guyane, au rhum. Nous ne demanderons pas de détails, il y a prescription !

Il m'a annoncé son intention de l'inviter à notre mariage. Pourquoi pas. Peut-être est-ce le début d'une amitié ? qui sait ?

J'obtiens mon permis et je m'achète ma première voiture : une Ami 6 break rouge ! Je me sens prête à parcourir le monde !

Notre mariage nous l'avons finalement repoussé au printemps de l'année suivante, mon frère qui vit à Nouméa devant venir à cette époque. Je ne sais pas encore que lors de l'essayage de ma robe de mariée j'apprendrais la nouvelle de la mort de l'idole de JP, Cloclo ...


1972

Nous avons quitté la région parisienne pour le Puy de Dôme.

De ces 18 mois passés à Thiers, j'en garde un souvenir d'ambiance vacancière.

Je n'avais que la rue à traverser pour aller au lycée. Je rentrais déjeuner à la maison le midi (la première fois depuis que je vais à l'école !)

La découverte de la montage, de la neige, des tartes aux myrtilles ...

Premiers flirts ...

Mais l'Auvergne n'était qu'une étape obligée pour mon père pour espérer avoir un poste en Gironde.

Nous quitterons donc, l'année suivante, le Centre de la France pour retourner à notre point de départ, quitté 14 ans plus tôt.


1967

J'entre au Lycée !

Je n'en reviens pas.

En section "classique" en plus. Je vais apprendre le latin. Une découverte. Une passion.

Malheureusement, en 1969 nous déménageons pour Andrésy et je vais dans un collège. Donc sans enseignement de langues mortes.

Fini le latin. Il m'en est resté le goût du français et des phrases bien tournées.

Entre-temps Mai 68 est passé par là. Lycée fermé, grèves généralisées, pénurie de carburant, plus de téléphone et de courrier pendant des semaines, licenciments massifs à l'été.

Ma communion. Entourée de ma grand-mère, oncles et tantes venus de Gironde en voiture. Nous avons attendu 2 mois avant de savoir s'ils avaient pu rentrer en Gironde !


1962

Changement de décor !

Mes parents "sont montés à la ville".

Nous habitons à Argenteuil, dans un appartement au mobilier moderne !

Salle à manger en chêne clair avec des chaises rouges, vertes et jaunes, une salle de bain avec une baignoire et surtout ... une télé qui me fit tomber amoureuse de Mehdi, Thierry, Fanfan, Rusty ... qui me fit envier Isabelle, Janique ...

Un grand frère, une petite soeur ... et Maman qui nous annonce un autre bébé pour l'année prochaine.

On a décidé que ce serait un garçon.

Ce fut un garçon.


1957 

Le 1er janvier de cette année, à quelques dizaines de kilomètres de chez mes parents, dans un petit village girondin, un bébé voit le jour, sur le coup de midi ... Mon chemin ne croisera le sien que 18 ans plus tard. Pour l'instant, je me concentre à essayer d'apprendre à marcher, à babiller ... je profite de mes grands-parents. Leur maison, qui est aussi ma maison natale, est un terrain d'aventures et de découvertes. J'ai eu la chance de graver dans ma mémoire des moments passés avec mon grand-père qui nous quittera dans deux ans ...

Edit : Pour le relais .. c'est libre ! Mais j'ai le sentiment que Bounty brûle d'envie alors lâche-toi !