Une église au choeur de pierres blanches nous permit un nouvelle fois de se retrouver en famille.

Communion_01

J'en profitais pour admirer le chemin de croix, qui souvent donne une tonalité particulière à l'édifice religieux.

Communion_02

Mais notre attention, en ce jour, était surtout portée sur l'un de mes neveux

Communion_03

Après la cérémonie, la séance de photos à l'église, celle dans la cour du domaine familial, nous nous retrouvâmes près du buffet de l'apéritif

Communion_05

Bouchées de jambon au melons et pastèque

Communion_07

Communion_16

Toasts aux rillettes de poissons

Communion_08

des bouquets de brochettes de crevettes

Communion_09

Décidément, l'assortiment de melons eut un franc succès

Communion_12

Communion_19

Communion_20

N'est-ce pas Steve ?

Il fut temps, ensuite, de passer à table

Communion_10

Communion_13

Communion_14

Foie gras mi-cuit, confectionné par mon frère

Communion_21

accompagné d'un sauternes de l'âge de ma dernière fille

Communion_22

Chateaut Thibaut 1989

Communion_23

un délice !

Communion_26

Communion_27

Communion_29

Un plat de poisson, dont le nom m'échappe honteusement

Communion_30

Le plateau de fromages est toujours de grande qualité chez mon frère et ma belle-soeur. Celui-ci ne fit pas exception.

Communion_31

Servi avec un Côtes de Bourg de l'année de naissance du communiant

Communion_32

Et la traditionnelle pièce montée, qui fut découpée et servie par mon neveu

Communion_33

Communion_34

Communion_35

suivie naturellement du café

Communion_36

Je fis une exception à mes habitudes ... je sucrais mon café

En effet, il nous fut proposé des sucres aromatisés, provenant de Belgique

Communion_37

Communion_38

Nous avons passé, encore une fois, une journée que nous n'oublierons pas.

Mon frère et ma belle-soeur ont craint devoir nous recevoir dans un reste de chantier, les travaux de remise en état après l'incendie dont ils ont été victimes l'année dernière pour la Fête Nationale, ayant été terminés juste quelques jours avant la cérémonie ...

Mais il n'en fut rien, la fête était parfaite ...