Lors de la seconde permission de Jean-Pierre, de deux jours celle-ci, il entreprit de préparer les repas, l'inactivité forcée  lui pesant.

Jean-Pierre Koffe ayant du passer par les cantines hospitalières pour prôner les légumes à tous les repas, le mien de JP avait des envies de .. pâtes !

Et de légèreté.

Du light quoi ...

Donc ce fut : spaghetti carbonara !

 

DSCF6643

 

avec son lot de douceurs pour JP

 

DSCF6642