Passons donc aux "nouveautés" ...

J'ai largement puisé, mais vous avez du vous en apercevoir dès mon précédent article, chez "Péché de Gourmandise".
Honteusement et sans état d'âme car je savais d'avance que ses recettes seraient une réussite.

L'une d'entre m'avait attirée depuis un moment.

IMG_7034

 

Millefeuille avocat et tomates séchées

Ne pensant pas trouver l'élément principal, le pain noir aux céréales,  je n'avais pas marqué sur ma liste de courses les ingrédients secondaires. Mais finalement, en cherchant bien au rayon des pains étrangers, en passant et repassant plusieurs fois l'inventaire des pains proposés, j'ai fini par trouvé du pain noir de seigle aux céréales, le Vollkornbrot allemand !

Bon, mes millefeuilles ne sont pas aussi beaux que les originaux ...

A cela plusieurs raisons.

Mon pain était tranché plus épais.

N'ayant pas de Kiri, j'ai utilisé du mascarpone, mais je n'ai pas fait de couche de fromage seul, pensant que cela allait être peut-être un peu trop lourd. Pour le reste de la recette j'avais tout ce qu'il fallait ... ouf !!!

Je n'ai pas eu le temps matériel de laisser reposer 12 heures.

Et j'ai coupé ... au couteau de cuisine basique (c'était déjà assez le boxon lorsque j'ai débarqué avec mes sacs et boites, pas la peine d'en rajouter en courant après un couteau électrique, j'ai eu pitié de ma mère !).

Au final, ces bouchées furent appréciées .. mais sans plus. A cause du pain trop épais...

Je suis certaine que faite dans les régles de l'art cela aurait eu un succès plus franc, car pas de remarque sur la garniture, bien au contraire.

 

Ensuite, je me suis lancée dans la dernière recette que j'avais repéré sur le blog

IMG_7052

Tapas de poire

 

Je n'ai pas trouvé de bresaola, mais ce n'est pas cela qui allait m'arrêter, donc j'ai pris de la coppa. Et j'avais du bleu d'Auvergne dans le frigo, donc je l'ai utilisé à la place du Roquefort.

Que vous dire ?

Vite, d'autres poires !!!!!

J'ai scrupuleusement suivi la recette. Après séchage des poires, finalement j'ai décidé de les recouper dans le sens de la longueur. Cela a donné des bouchées plus petites, parfaites ce soir-là vu le nombre important de sortes d'amuse-gueules proposées. J'ai craint, je dois vous l'avouer, l'opération : repliage et mise en place du pic. Pas un "déchirage" de fruit. Je ne vous cacherais pas que, pour moi, ce fut vraiment ma satisfaction de la soirée !

 

Autre recette piochée chez Péché de Gourmandise ...

 

IMG_7058

 

le cake à la mimolette et à la noisette

Je l'ai préparé EXACTEMENT comme dans la recette (un exploit n'est-ce pas ?) et j'ai pris une plaque de mini-moule à cake (9 empreintes). J'ai réduit le temps de cuisson à 20 minutes.

 

IMG_7046

J'avais également préparé des carottes au cumin.
Je vous livre la recette. Malheureusement, je n'arrive pas à retrouver où je l'ai prise !

500 g de carottes (j'ai pris des carottes des sables des Landes)
2 C à Café de paprika
1 gousse d'ail
2 C. à café de poudre de cumin
2 c. à café de feuilles de coriandre hachées (j'ai pris du persil, à défaut)
3 c. à soupe d'huile d'olive
le jus d'une orange
sel et poivre


Eplucher les carottes et les débiter en rondelles épaisses.
Mettre un demi-litre d'eau salée dans une casserole, 2 c. à soupe d'huile d'olive, la gousse d'ail écrasée, le paprika et les carottes.
Porter à ébullition puis baisser le feu et continuer la cuisson 25 min puis ajouter le jus de l'orange et finir la cuisson pendant 5 à 10 minutes.
Egoutter les carottes, les placer dans un saladier, puis les mélanger avec les feuilles de coriandre (persil) et la 3ème c. à soupe d'huile d'olive. Saler, poivrer et mettre au frais pendant 24 h, voire 48 heures.
Servir avec des pics.

 

J'avais entouré mes ramequins de carottes de brochettes basques, suivant une inspiration prise sur Marmiton :

chorizo, Etorki, Lomo et abricots secs

 

IMG_7049

 

Et pour compléter, des tartelettes au Sait Morêt, recette de Phanie

Un rouleau de pâte feuilletée

150 gr de Saint Morêt (une petite barquette)

2 oeufs

200 ml de lait

50 gr de gruyère râpé

1/2 cuillère à café de muscade rapée

sel et poivre

 

Préchauffer le four à 200 °

Dans un saladier, battre les oeufs en omelette, puis ajouter le Saint Morêt, le lait, la muscade, le sel et le poivre

Etaler la pâte feuilletée. Découper des cercles et mettre dans les empreintes des moules.

Verser la préparation sur chaque fond. Ajouter le gruyère et enfourner pendant 30 minutes

 

J'ai remplacé le gruyère par du parmesan râpé dans la préparation et j'ai utilisé des moules à bouchées ce qui fait que j'ai eu des mini-mini tartelettes et j'ai laissé cuire une dizaine de minutes.

 

Voilà, je pense avoir fait le tour de mon apéritif ....