Bon, la table est mise.

Mais ce n'est pas tout cela ... faut voir ce qu'on va y servir !

Repas décidé le mercredi soir, avec possibilité de courses juste le vendredi soir, il me fallut me décider assez rapidement sur les plats pour ne pas être prise de court samedi. En effet, avec mon chauffeur indisponible et les deux petits dans les pattes jusqu'à 17 h, il m'était impossible de sortir ce jour-là.

Lorsque j'ai peu de temps je me décide très vite et n'hésite pas sur 25 plats ; ce qui n'est pas le cas lorsque j'ai la semaine, voire plus, pour préparer un repas !

Et là, en farfouillant à droite et à gauche, j'ai composé mon repas avec uniquement des plats que je n'avais jamais fait et auxquels je n'avais même jamais goûté. Uniquement sur les recommandations des unes et des autres et des coups de coeur sur les blogs et site de cuisine.

Côté photos, à l'apéro, je n'ai pas été très pro. Je faisais la navette entre la cuisine et le salon alors je n'ai pas fait 50 prises et naturellement, cela ne restitue pas ce que j'ai fait ...

repas_01

J'ai préparé deux recettes de Péché de Gourmandises

- des bouchées de chipolatas aux épices, sauce yaourt avec sauce au raifort et sauce au tabasco.

- des cubes d'omelettes aux miettes de thon etc ..

j'ai fait comme Choupette a dit : j'ai fait marcher mon imagination et je l'ai adaptée

Tout est parti !

Ensuite nous sommes passés à table.

En entrée, j'avais décidé de tordre le cou à 50 ans de blocage. En entaînant ma soeur dans l'aventure puisqu'ayant eu la même enfance, on a les mêmes désamours culinaires

J'ai donc fait des endives cuites.

J'optais pour un classique de Marmiton, la tatin d'endives avec une présentation en tartelette. Et, me souvenant que ma soeur et mon beau-frère n'aimaient pas le chèvre, j'ai remplacé le chavignol par du maroilles. Sauf que mon beau-frère n'aime pas non plus le maroilles. Alors ce fut emmenthal fondu pour lui (et enfumage de ma cuisine pour moi en prime ... mais ceci est une autre histoire !)

repas_04

repas_05

Tout le monde a mangé la sienne.

Même moi.

Même ma soeur.

C'était bon, très bon même. Mais comme pour les choux de Bruxelles ... bref ... on n'efface pas un "traumastisme d'enfance" comme cela ...

Mais je dois dire que si vous aviez vu la tête de JP lorsque j'ai préparé mes tatins ... il en est resté baba !

Une fois cette "épreuve" passée, nous avons pu passer au plat principal, dont la recette m'a été fournie par ma collègue Béa (oui toujours la même ... il faut dire qu'au boulot les discussions cuisine sont le 2ème sujet de conversation, le premier étant le boulot !)

J'ai donc préparé un rôti de porc au cognac et pommes de terre

DSCF8446

repas_07

  Y a pas à dire ... ce qu'un petit verre peut vous changer un homme un plat ...

Le tout accompagné de pain et de vin

repas_08   Repas_16

Pour le dessert, j'ai très vite compris que s'il n'était pas râté, je ne l'avais pas réussi quand même ...

Repas_10

Il s'agit d'un gâteau normand aux pommes et au cidre.

Cette recette est celle que mon actuelle chef de service avait fait il y a ... 15 ans au moins et dont une autre de mes collègues a retrouvé, il y a 15 jours, au fond de l'un de ses tiroirs, la recette gribouillée à l'époque sur un bout d'enveloppe. Et elle m'a dit se souvenir s'être régalée.  Interrogée sur l'aspect final du dessert (surtout dans l'optique de prévoir un démoulage ou pas) elle m'a indiqué que cela ressemblait à un far aux pommes.

Sauf que le mien ressemblait à tout, sauf à un far ...

Repas_11

Mais côté goût ... Boudiou ...

J'ai servi le même cidre qu'utilisé pour sa préparation.

Repas_12

La dernière bouteille de celles ramenées de nos vacances à Quiberon.

Repas_13

Un café pour finir, accompagné de bonbon au chocolat, offert par ma mère.

Repas_14

Enfin, quand je dis "un" café...

Repas_15

C'était sans compter sur l'esprit espiègle de ma soeur ...

C'est vrai que c'est ma "petite" soeur ...

Une dernière chose ... pendant tout le repas, nous avons eu droit à un JP assez .. bougonnant.

Critiquant ceci, sceptique sur cela, levant les yeux au ciel , tordant le nez ...

encouragé par mon beau-frère, par pur esprit de mauvaise foi solidarité masculine ...

Tout cela parce que, de son côté, il avait réfléchi à des plats pour ce repas. Que lorsque je lui ai demandé s'il avait des idées, il préféra me dire "non, pas trop" et je ne vous répèterais pas ce qu'il a dit lorsque je lui ai dit que ma soeur aurait aimé des pizzas, des gaufres et des beignets aux pommes ... (mais je l'ai répété à ma soeur .. na !)

Et Monsieur a été piqué lorsque, en faisant les courses, j'ai sorti ma liste pour les plats que j'avais choisis.

Alors il a préféré attendre d'être en société pour jouer les outragés !

Bon, le matin, je lui avais quand même demandé de nous faire un pain aux céréales. Depuis qu'il est sorti de l'hôpital, il en a fait plusieurs, en améliorant à chaque fois sa prestation. Et les derniers étaient à tomber...

Si je vous disais qu'il a raté celui-ci ?

J'avais pris soin de le photographier de manière à ce que l'on ne s'en aperçoive pas mais .. à chacun sa vengeance !

DSCF8468

Alors ... camembert JP !

...

bon, d'accord, le ratage n'était que visuel ... il était super bon.

Mais moi aussi je sais jouer de la mauvaise foi !

PS : toutes les recettes à venir dans les prochains articles ...

Séquence souvenirs ....

Il y a 4 ans ... un vieux livre de cuisine

Il y a 3 ans ... un réveillon

Il y a 2 ans ... une rencontre et des livres de cuisine

Il y a 1 an  ... Le Mans