Par un dimanche sans ballon rond, je décidais d'inviter ma soeur à la maison (en vérité c'est elle qui s'est invitée ; je n'avais plus qu'à choisir une date de février !)



baeckoeffe_27



Je décidais de servir l'apéritif à table.

baeckoeffe_28



Mini-tartelette au confit d'oignons au miel, Mini-flan à la courgette, chips de betteraves et feuilleté au chèvre et lardon

baeckoeffe_29

surimi et bâtonnets de carotte qu'accompagnait une sauce crème fraîche, vinaigre de miel et thym.

J'ai servi du Marsala maison, production de la mère du "jumeau" de Jean-Pierre


baeckoeffe_32


Le repas, par la suite, fut d'inspiration alsacienne.


Baeckoeffe_17


J'avais préparé un baeckoeffe


Baeckoeffe_18


Il rencontra un succès auprès de tous.
Jean-Pierre s'est régalé du pied de porc et tout le monde s'accorda pour trouver le plat parfumé et les viandes fondantes

Baeckoeffe_20

Baeckoeffe_19

Je servis le même vin qui avait constitué la marinade, un Pinot Blanc de propriétaire, dans les verres que nous avions également ramenés de nos vacances alsaciennes.


baeckoeffe_30


Nous fîmes une inscursion girondine pour accompagner le plateau de fromages, classique, car je n'avais pas trouvé de Munster


Baeckoeffe_21


Avant d'attaquer le dessert : la tarte au fromage blanc de Corinne.

Tarte qui s'est transformé en gâteau.
J'ai préparé la pâte à tarte de Béa et j'en ai garni un moule à charnière. J'ai ainsi obtenu, avec les doses préconisées par Corinne, un superbe gâteau de 6 ou 7 cm de hauteur.

Baeckoeffe_22


Baeckoeffe_23


L'intérieur était d'un moëlleux ... une mousse !


Baeckoeffe_24


Certaines (que je ne nommerais pas, elles se reconnaitront) ont opté pour une variante ... crème de marron


Baeckoeffe_25


Quand aux hommes, eux, ils décidèrent de rester dans l'Est ...


Baeckoeffe_26

en rajoutant quelques gouttes (quelques ?) d'une eau de vie de mirabelles ...

Pour la couleur locale ont-ils dit dit innocemment !